Le coût explosif des emplois « activés »

L’Institut pour un Développement Durable a publié en septembre 2011 une note sur « La montée en puissance des emplois « activés ». La dernière note de l’IDD prolonge cette analyse en s’intéressant la dimension financière de cette montée en puissance.
Le coût budgétaire brut pour les emplois activés est double : une allocation d’activation (par exemple entre 500 et 1.100 EUR/mois pour le plan WIN-WIN) et des réductions de cotisations sociales patronales. Rappelons d’abord l’importance croissante prise par les emplois activés : ceux-ci devraient représenter plus de 80% des créations nettes d’emplois salariés en 2011 !
Les deux principales conclusions de l’Institut pour un Développement Durable sont :
1.Le coût global pour l’année 2011 des allocations d’activation devrait être d’environ 700 millions EUR, soit une augmentation de quasiment 300 millions par rapport 2010. Cette augmentation est attribuable au succès croissant des emplois WIN-WIN (surtout dans sa composante « chômeurs de longue durée »).
2. Si l’on tient compte des réductions des cotisations sociales patronales, on peut estimer que le coût total brut des programmes d’activation pour l’Etat fédéral approche du milliard EUR. C’est un coût énorme au vu de la probable importance des effets d’aubaine.

Vous trouverez quelques développements dans la note ci-joint.

Philippe DEFEYT

Leave a Reply